Le Label européen des langues

CONCOURS 2021

 

Ce mercredi 28 avril, avait lieu la remise des « Labels européens des langues 2021 » en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Huit « Labels » ont été remis à des projets innovants dans le domaine de l’apprentissage des langues. Les lauréats ont reçu un certificat de « Label »  et un  bon d’achat pour du matériel pédagogique et informatique.

 

Pour 2021, les projets primés devaient correspondre à une des 3 priorités européennes :

-        Améliorer l’apprentissage des langues grâce aux technologies de l’information et de la communication (TIC) et aux médias numériques ;

-        Apprentissage des langues et promotion de l’équité, de la cohésion sociale et de la citoyenneté active ;

-        Développement professionnel des professeurs de langues.

 

Cette année,  huit projets déposés ont reçu un « Label européen des langues ».

 

Dans l’enseignement fondamental, l’Ecole Communale La Source d'Evere a créé le projet Les mots voyageurs – à la découverte des mots venus d’ailleurs

Ce projet est développé dans le cadre du programme « Ouverture aux Langues et aux Cultures », en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale de Roumaine (Institut de la Langue Roumaine) et vise la mise en valeur de la compétence plurilinguistique de chacun. Cela se fera à travers des activités ludiques, éducatives, plurilinguistiques combinant d’une manière créative et originale les méthodes traditionnelles et les technologies modernes d’apprentissage.

 

Également dans l’enseignement fondamental, l’Ecole François Dewiest de Jumet a créé le projet Partageons nos cultures !

Au sein de cet établissement, les cours se donnent en français.  Pourtant, de nombreux enfants ne parlent pas cette langue à la maison.  L’objectif de ce projet est donc d'inverser cette tendance et de faire comprendre à l'ensemble des élèves, les efforts que doivent fournir ceux qui n'ont pas le français comme langue maternelle pour suivre les apprentissages.

Le but de ce projet est donc que les élèves qui ne parlent pas français à la maison viennent expliquer un cours, un exercice, une histoire dans leur langue maternelle.  Ce cours serait alors traduit à l’aide des outils numériques pour que chaque élève puisse ainsi suivre l’exposé.

 

Dans l’enseignement secondaire, l’Athénée Royal de Soumagne a été récompensé pour son projet Nos tutos d'allemand - Qui a dit que l'allemand était une langue difficile ? Des tutos réalisés par les élèves pour les élèves, plus fun et bien plus simples !

Adieu les tutos impersonnels, peu précis et surtout pas au goût des élèves !

Les élèves, avec toutes leurs ressources et compétences en informatique et en communication, réalisent leurs propres tutos sur divers aspects de la langue allemande.

Ces tutos, répondant aux goûts de leur génération, ont pour but de stimuler davantage leur public et de prouver que l’allemand est accessible à tous.  L’élève réalise lui-même LE TUTO qu’il aurait lui-même voulu avoir au moment de la présentation de la matière.  Passé maître dans un chapitre grammatical ou certaines fonctions langagières, il réalise ainsi un outil réutilisable.  Un autre groupe classe qui n’a pas encore vu la matière ou même encore un condisciple qui souhaite la revoir pourra le consulter à volonté.

Et puisque tout le monde s’y met, de la 4° à la 6°, la bienveillance faisant souvent défaut aux réseaux sociaux est de mise.  On s’approprie la technologie, on la met à l’usage de l’apprentissage et on fait mieux que l’enseignant.  La « classe inversée » s’invite progressivement : je découvre à la maison et je m’entraîne en classe ! Même l’enseignement hybride ne fait plus peur !

 

Également dans l’enseignement secondaire, l’Athénée Royal « Simone Veil » de Beaumont a créé le projet : Aprender con proyectos creativos

Dans le cours d’espagnol, l’apprentissage est avant tout une aventure de découverte du monde, des autres, et implique beaucoup d’interactions et un dépassement de soi par la réalisation de challenges créatifs. Grâce surtout aux projets eTwinning et Erasmus+, les apprentissages – riches en échanges - deviennent des expériences mémorables.

Les activités sont nombreuses, variées, créatives et impliquent l’usage actif des nouvelles technologies (Framapad, Jamboard, Flipgrid, Padlet, Genially…), nourrissent sans cesse la motivation des apprenants et font appel aux intelligences multiples. En somme, c’est « un aprendizaje vivencial » construit avec des expériences qui jalonnent des apprentissages bien vivants.

 

Dans l’enseignement supérieur, l’Université de Liège et l’Institut Supérieur des Langues Vivantes (ISLV) et le Département des Langues et Littérature romanes (LLR) ont développé l’outil MOOC ULiège « Moi, prof de FLE »

Ce projet s’articule autour des grandes questions que se pose un·e enseignant·e de FLE, à savoir les caractéristiques d’une classe de FLE, les principes de l’acquisition d’une langue étrangère et l’élaboration de leçons stimulantes pour encourager la participation des apprenants. Il donne des pistes aux enseignant·es pour les aider à développer les compétences orales et écrites mais aussi l’enseignement de la grammaire et les approches interculturelles dans leur classe. Le dernier module est dédié au français langue seconde/de scolarisation et à la valorisation du plurilinguisme des élèves dans les apprentissages scolaires.

 

Également dans l’enseignement supérieur, la Haute Ecole Bruxelles-Brabant (HE2B) Unité structurelle Defré a créé le projet  FLE en récits

Le projet consiste en un site web qui s'adresse aux formateurs en français langue étrangère travaillant auprès d'allophones de niveau A2 (>B1) issus de pays tiers (hors UE).  L'objectif du projet est de proposer aux formateurs des outils didactiques dans lesquels ils trouveront des séquences pédagogiques, visant à développer les compétences narratives des apprenants.  Au sein des séquences, des apports théoriques apportent des éclairages didactiques pour l'autoformation et la formation continue.  Les séquences sont directement utilisables en classe.  Tous les outils sont mis à disposition des formateurs gratuitement et sont téléchargeables.

 

Et un troisième projet de l’enseignement supérieur a été octroyé à l’Ecole pratique des hautes études commerciales (EPHEC) pour son projet Développer ses aptitudes communicationnelles en anglais des affaires à travers le travail collaboratif en ligne

Ce projet a pour but le développement des aptitudes en communication attendues par le monde des affaires d’aujourd’hui. Pendant huit semaines, 34 étudiant.e.s de 10 nationalités différentes ont collaboré en équipe pour mener les missions d’apprentissage suivantes : 1) Donner un feedback constructif, 2) Optimaliser son CV dans une forme digitale et interactive, 3) Préparer son entretien et 4) Participer à une interview en ligne réaliste avec un recruteur professionnel extérieur.

A travers une série d’activités écrites et orales, de recherche et de partage, les étudiants ont pu développer leurs propres stratégies dans un climat de respect et reconnaissance interculturels.

Enfin un dernier prix « tout public » a été remis à la Maison des Langues de la Province de Liège pour son projet « www.EUR.Friends » : un projet pour apprendre à travailler et à communiquer au-delà des frontières dans l'Eurégio Meuse-Rhin

Ce projet répond aux objectifs du programme Interreg VA, en soutenant des actions visant le développement de l'apprentissage linguistique et les stages en entreprise, la revalorisation de l'enseignement professionnel, la mobilité transfrontalière et la formation des étudiants, travailleurs et demandeurs d’emploi. Le fil rouge de ce projet a consisté à créer un réseau durable au sein de l'Eurégio Meuse-Rhin au travers de la stimulation de la mobilité professionnelle et de l'amélioration des compétences communicatives au travers du développement d'outils digitaux (langues et interculturalité) tels qu'une plateforme digitale multimédia, une app et des modules en e-learnmg trilingues (FR-NL-DE).

 

De plus, un prix du jury a été décerné à l’Institut Notre-Dame d'Arlon pour son dynamisme et son implication dans l’apprentissage des langues.

 La vidéo intégrale de la conférence ainsi que les présentations virtuelles des projets labélisés explicités ci-dessus sont disponibles via ce lien : Revivez la journée Label européen des langues

Même si seulement une partie des projets déposés ont été labélisés, le jury estime toutefois que tous valent la peine d’être découverts.  Pour chacun d’eux, un investissement important dans la mise en œuvre d’idées nouvelles a été constaté.  Le jury et le Comité d’Accompagnement souhaitent donc les mettre tous en valeur et à l’honneur.  C’est la raison pour laquelle, un résumé de tous les projets déposés est également disponible.

Le Label européen des langues est une initiative de la Commission européenne et est co-organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Forem, Bruxelles Formation, l’AEF-Europe et Epale afin de valoriser et d’encourager des initiatives innovantes dans l’enseignement et l’apprentissage des langues. Il récompense les nouvelles approches dans le domaine de l’enseignement des langues, participe à leur notoriété et favorise ainsi les bonnes pratiques.

En soutenant les initiatives innovantes à l’échelle locale et nationale, le Label cherche à améliorer la qualité de l’enseignement linguistique en Europe.

 

 

 

 

CONTACT :

Bernadette SCHREUER

Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles
Direction des Relations internationales
Bureau 6 A 001
Boulevard Léopold II, 44
1080 Bruxelles

bernadette.schreuer(at)cfwb.be
Tél. 02/413.29.68

Actualités

Pas d'article dans la liste.