Conférence: Bologne dans un monde qui change

Bologne dans un monde qui change 

 

Aujourd’hui, en particulier si on s’intéresse aux actualités européennes dans le secteur de l’enseignement et de la formation, on ne sera pas surpris de croiser au fil de ses lectures des références à différents espaces de coopération intergouvernementale - Espace européen de l’enseignement supérieur et son Processus de Bologne, Espace européen de la recherche, Espace européen de l’éducation -, voire même d’universités européennes et de centres d’excellence professionnelle. Mais on n’appréhende pas forcément les liens qu’ils entretiennent ni leurs complémentarités.

 

La conférence « Bologne dans un monde qui change : quel futur pour les Espaces européens de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’éducation ? »  co-organisée le 21 septembre 2020 par la Direction générale de l’enseignement supérieur, de l’enseignement tout au long de la vie et de la recherche scientifique (DGESVR) et la Direction des Relations Internationales (DRI) du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles avait pour ambition de faire le point sur les principales évolutions observées au sein de l’Espace européen de l’enseignement supérieur, tout en situant ce dernier dans une perspective internationale plus large.

 

L’évènement s’est tenu sous un format inédit, associant un public en présentiel à des participants virtuels. Après une introduction par Madame la Ministre Glatigny en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, nos collègues du Ministère ont, de manière créative, présenté les évolutions des espaces européens de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’éducation ainsi que les dernières orientations de l’apprentissage des adultes à l’échelon européen.

Ensuite, nous avons pu partager les résultats d’une consultation menée en 2019 auprès de quelques parties prenantes de la FW-B portant sur les futures priorités de l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Dans ce cadre, les thématiques prioritaires visant la « promotion d’une citoyenneté active et responsable » et le « soutien aux étudiants n’ayant pas un profil traditionnel » se démarquent clairement. Les résultats de la consultation sont présentés dans la brochure « Bologne dans un monde qui change » éditée à l’occasion. Ils y sont complétés par l’analyse de trois expertes de l’enseignement supérieur: Chantal Kaufmann (ancienne Directrice générale de la DGESVR), Pauline Ravinet (Université de Lille) et Thérèse Zhang (Association européenne des universités).

 

Dans un second temps, un panel de représentants de l’enseignement supérieur, de la formation, des étudiants et du monde de l’entreprise a pu traduire l’impact du Processus de Bologne dans chacun de ces secteurs, avant de mettre en évidence d’autres enjeux importants pour la FW-B : les opportunités inclusives d’apprentissage tout au long de la vie (via le système modulaire de l’enseignement de promotion sociale, les congés éducation, la diversification des implantations géographiques des établissements, la valorisation de l’expérience, l’alternance …), le décloisonnement des écosystèmes de l’enseignement supérieur et de la formation, le déploiement de pédagogies adaptées au public adulte ou encore une meilleure orientation des jeunes tout en préservant leur confiance et estime de soi.

L’évènement s’est clôturé par l’intervention de Mme Françoise Docq, conseillère techno-pédagogique à l’UCLouvain, qui a mis en évidence trois champs d’innovation actuels : l’inscription des pratiques d’enseignement et de recherche dans un mouvement d’ouverture (la science ouverte, les ressources éducatives libres) pour consacrer plus de de temps à l’accompagnement des étudiants ; l’apprentissage via l’hybridation des parcours (présentiel, présentiel enrichi, à distance, enseignement synchrone) et, de nouveau, le développement d’opportunités d’apprentissage tout au long de la vie ouvertes au plus grand nombre via les systèmes modulaires combinant enseignement supérieur et formation, la valorisation de micro-modules d’apprentissage, le retour aux études après une expérience professionnelle, le perfectionnement, etc.

 

Cet évènement s’inscrivait dans une dynamique d’ouverture du Processus de Bologne, souhaitant impliquer davantage les parties prenantes dans la définition d’une nouvelle vision d’ici à 2030. Dans cette perspective, le 19 novembre 2020, les 48 ministres européens de l’enseignement supérieur se sont réunis virtuellement afin de paver la route de la prochaine décennie en adoptant un nouveau communiqué ministériel. La Ministre Glatigny, accompagnée d’une délégation de représentants du cabinet, des établissements d’enseignement supérieur, des étudiants et de la DGESVR, y représentait la FW-B. Fruit des contributions des pays partenaires, la vision nouvelle de l’Espace européen de l’enseignement supérieur s’articule autour de trois thématiques: inclusion, innovation et interconnexion.

 

En outre, plusieurs thèmes soulevés dans le communiqué rejoignent des priorités identifiées par les parties-prenantes en FW-B telles qu’un financement adéquat de l’enseignement supérieur, la garantie du respect des valeurs fondamentales de l’enseignement supérieur, le renforcement de sa dimension sociale, la formation de citoyens critiques, actifs et responsables, le soutien aux enseignants et la qualité de l’enseignement supérieur. Enfin, les synergies entre les différents espaces européens précédemment cités sont encouragées. Il s’agit d’une part de renforcer la contribution sociétale des établissements aux défis de société dont les objectifs de développement durable et, d’autre part, de développer davantage d’opportunités d’apprentissage inclusives tout au long de la vie. 

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre connaissance des ressources mises à votre disposition :

-        Les présentations de la conférence « Bologne dans un monde qui change » (21/09/2020) et la retransmission vidéo ;

-        La présentation de Françoise Docq (UCLOUVAIN) – sur les innovations numériques et pédagogiques ;

-        La brochure « Bologne dans un monde qui change » (envoi postal d’un ou de plusieurs exemplaires possible en adressant une demande à caroline.hollela(at)cfwb.be).

-        Le communiqué ministériel 2020 de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et ses annexes.

 

Actualités

Pas d'article dans la liste.