Jeunesse

Présidence finlandaise

 

Durant cette présidence finlandaise du Conseil de l’Union européenne, le Conseil des Ministres de la Jeunesse de l’UE s’est tenu à Bruxelles le 22 novembre 2019.   

 

Le Conseil des Ministres a adopté des conclusions sur l'animation socio-éducative dans le domaine numérique. Ces conclusions ont pour principal objectif de contribuer à combler le fossé numérique entre les jeunes. Elles recensent une série de mesures visant à faire un meilleur usage des technologies numériques dans le domaine de l'animation socio-éducative et à aider les animateurs socio-éducatifs dans leurs activités.

Les États membres et la Commission sont invités à prendre ces mesures et à les appliquer. L'animation socio-éducative englobe diverses activités sociales, culturelles, éducatives et sportives menées avec, par et pour les jeunes en dehors du système éducatif traditionnel. Ces activités sont gérées par des travailleurs et des animateurs de jeunesse professionnels ou bénévoles. La valeur de ces activités a été reconnue dans les conclusions du Conseil sur l'animation socio-éducative.

Le Conseil a également adopté des conclusions sur l'éducation et la formation des animateurs socio-éducatifs. Dans ces conclusions, le Conseil reconnaît que l'éducation et la formation des animateurs socio-éducatifs devraient être adaptées afin de répondre aux besoins et aux conditions propres à chaque État membre. Il souligne dans le même temps qu'il existe au sein de l'UE une perception commune des besoins en matière d'éducation et de formation des animateurs socio-éducatifs. Le Conseil et les ministres ont reconnu dans ces conclusions que l'éducation et la formation des animateurs socio-éducatifs devraient être adaptées afin de répondre aux besoins et aux conditions propres à chaque État membre. Ils soulignent dans le même temps qu'il existe au sein de l'UE une perception commune des besoins en matière d'éducation et de formation des animateurs socio-éducatifs. Le texte invite la Commission et les États membres à continuer d'étudier les moyens d'améliorer les systèmes actuels d'éducation et de formation des animateurs socio-éducatifs. Les conclusions tiennent compte de la résolution sur la stratégie de l'Union européenne en faveur de la jeunesse 2019-2027, qui a été adoptée par le Conseil en 2019.

Sur la base d'un document de réflexion élaboré par la présidence, les ministres ont tenu un débat sur la manière dont l'animation socio-éducative pouvait intégrer les principales préoccupations actuelles des jeunes, en particulier le changement climatique. Le document de travail élaboré par la présidence, contenait trois questions:

–Comment pouvons-nous renforcer les capacités de l'animation socio-éducative à répondre aux défis émergents auxquels font face les jeunes dans le contexte du changement climatique?

–Comment l'animation socio-éducative pourrait-elle soutenir les jeunes dans le cadre de leur activisme en faveur du climat et en vue de construire un avenir durable?

–Le changement climatique est un défi transsectoriel. Comment le secteur de la jeunesse peut-il agir en tant que partenaire dans le cadre d'une coopération transsectorielle?

Actualités

Pas d'article dans la liste.