Union européenne: Présidences autrichienne et roumaine

Durant cette présidence autrichienne du Conseil de l’Union européenne, le Conseil des Ministres "Education, Jeunesse, Culture et Sport" de l’UE s’est tenu à Bruxelles, les 26 et 27 novembre 2018.

 

Programme « Erasmus » 

Le Conseil est parvenu à une orientation générale partielle sur une proposition de règlement relatif au programme Erasmus. L'orientation générale partielle exclut les questions/chiffres liés au budget, qui font actuellement l'objet de discussions dans le cadre des négociations relatives au prochain cadre financier pluriannuel.

L'objectif de la proposition est de permettre au programme de devenir plus inclusif en le rendant davantage accessible, notamment pour les petites organisations, les organisations de base ou les jeunes moins favorisés, et en élargissant son champ d'application à tous les niveaux d'éducation et de formation.

Proposition de règlement du Parlement européen et du Conseil établissant "Erasmus"

 

Reconnaissance mutuelle automatique des qualifications de l'enseignement supérieur, des qualifications de l'enseignement et de la formation secondaires de deuxième cycle et des acquis de périodes d'apprentissage effectuées à l'étranger

Le Conseil a également adopté une recommandation en faveur de la reconnaissance mutuelle automatique des diplômes de l'enseignement supérieur et secondaire de deuxième cycle et des acquis de périodes d'apprentissage effectuées à l'étranger. La recommandation proposée vise à garantir que toutes les qualifications de l'enseignement supérieur et celles de l'enseignement et de la formation secondaires de deuxième cycle ainsi que tous les acquis de périodes d'apprentissage effectuées à l'étranger délivrés par un établissement accrédité au sein de l'Union européenne soient automatiquement reconnus aux fins de la poursuite de l’apprentissage dans tous les États membres d'ici à 2025.

Recommandation en faveur de la reconnaissance mutuelle automatique des qualifications de l'enseignement supérieur, des qualifications de l'enseignement et de la formation secondaires de deuxième cycle et des acquis de périodes d'apprentissage effectuées à l'étranger

 

 

Espace européen de l'éducation

Les ministres de l’éducation ont tenu un débat d'orientation sur la création d'ici à 2025 d'un espace européen de l'éducation. Le débat a été basé sur les questions suivantes:

1. Quelles mesures les États membres pourraient-ils prendre pour permettre et promouvoir l'établissement d'un espace européen de l'éducation à l'horizon 2025?

2. Quels sont les obstacles à surmonter pour que l'espace européen de l'éducation devienne une réalité d'ici à 2025?

3. Outre les domaines de travail prioritaires identifiés par le Conseil européen en décembre 2017, quels autres sujets communs en matière d'éducation les États membres estiment-ils essentiels pour une mise en oeuvre réussie de l'espace européen de l'éducation à l'horizon 2025?

4. Comment pouvons-nous faire en sorte que la coopération en cours dans le contexte du cadre stratégique "Éducation et formation 2020", du cadre qui lui succédera et des autres instruments de l'Union contribue à l'établissement de l'espace européen de l'éducation?

Priorités de la Présidence roumaine:

Lees priorités et le programme de travail de la Présidence roumaine ont été présentés lors du Conseil du 26 novembre 2018 dans les domaines de la jeunesse et de l'éducation. La présidence a indiqué qu'elle comptait faire progresser les propositions de règlements sur le corps européen de solidarité et « Erasmus » ainsi que la mise en œuvre de la stratégie de l'Union européenne en faveur de la jeunesse. En outre, elle mettra l'accent sur des thèmes tels que la nature du travail dans 15 à 20 ans ainsi que le recours fructueux aux instruments de la politique en faveur de la jeunesse pour relever les défis démographiques et pallier les conséquences négatives du changement climatique.

 

Les priorités pour le Conseil des ministres de l’éducation du 22 mai 2019 sont : la poursuite de la définition de l'espace européen de l'éducation, avec une recommandation du Conseil relative à une approche globale de l'enseignement et de l'apprentissage des langues, ainsi qu’une proposition de recommandation du Conseil sur la garde d'enfants et l'éducation préscolaire.

Les travaux sur la proposition d’un cadre de coopération stratégique éducation et formation pour l'après-2020 se poursuivront.

Actualités

Pas d'article dans la liste.