Union européenne: Présidences bulgare et autrichienne

Présidence bulgare – Conseil du 22 mai 2018

Le Conseil a permis d’adopter une recommandation relative aux compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie. Elle actualise la recommandation relative à ce sujet de 2006 et prend en compte notamment des mutations telles que la numérisation et l'évolution constante des marchés du travail.

 

Le Conseil a également adopté une recommandation relative à la promotion de valeurs communes, à l'éducation inclusive et à la dimension européenne de l'enseignement. La recommandation reconnaît la nécessité de promouvoir une dimension européenne de l'enseignement afin d'accroître une compréhension du patrimoine commun européen et une conscience de la diversité sociale et culturelle de l'Union et de ses États membres.

La recommandation souligne également l'importance de l'éducation inclusive dans tous les environnements d'apprentissage, par une intégration à tous les niveaux de l'éducation, quel qu'en soit le type et dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie.

Cette initiative s'inscrit dans le prolongement de la déclaration sur la promotion de l'éducation à la citoyenneté et aux valeurs communes de liberté, de tolérance et de non discrimination, adoptée à Paris en mars 2015.

Le Conseil a également adopté des conclusions sur la concrétisation de l'idée d'un espace européen de l'éducation. Les conclusions soulignent le rôle essentiel de l'éducation et de la culture pour le rapprochement des Européens et pour l'avenir de l'Union. Les conclusions invitent les États membres à coopérer et à poursuivre leur réflexion sur une idée commune d'un espace européen de l’éducation (EEE), notamment les buts, les objectifs et le champ d'application qu'il pourrait avoir, et sur ses liens avec le cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation après 2020. L'accent est mis en particulier sur ERASMUS+, les compétences numériques et l'éducation numérique, l'enseignement supérieur, l'éducation inclusive, l'apprentissage des langues et la reconnaissance des qualifications.

 

L'éducation a été choisie comme premier sujet du nouveau programme des dirigeants, lorsque les dirigeants de l'Union européenne se sont réunis à Göteborg en novembre 2017. À l'issue de cette réunion, le Conseil européen, en décembre 2017, a adopté des conclusions appelant à poursuivre les travaux relatifs à certaines initiatives dans le domaine de l'éducation. Les ministres de l'éducation, le 15 février, ont tenu d’ailleurs un débat d'orientation sur le suivi de ces conclusions du Conseil européen.

Les ministres ont eu l'occasion de discuter du potentiel des universités pour stimuler la croissance régionale et développer les aptitudes liées à l'innovation et à l'esprit d'entreprise, et ont mis l'accent en particulier sur les mesures et les incitations que les responsables politiques peuvent mettre en place pour développer le potentiel des établissements d'enseignement supérieur, ainsi que sur le rôle des stratégies et des synergies de spécialisation intelligente.

En outre, le Conseil a reçu des informations sur une série de questions importantes telles que le rôle de l'éducation pour lutter contre l'antisémitisme, la journée européenne du sport scolaire et le programme de travail de la future présidence autrichienne.

Programme de travail de la Présidence autrichienne

 

Les principales thématiques dans le domaine de l’éducation seront :

- Le suivi des Conclusions du Conseil européen du 14 décembre 2017 ;

- Le suivi de la Communication intitulée ‘’Construire une Europe plus forte: le rôle des politiques de la jeunesse, de l'éducation et de la culture’’ ;

- La cadre stratégique pour la coopération européenne dans le domaine de l'éducation et de la formation après 2020;

- L’espace européen de l’éducation ;

- Le Règlement Erasmus(+) (approche générale partielle ou rapport de progrès au Conseil des ministres de l’éducation, de la jeunesse, de la culture et du sport de novembre 2018).

 

Lors du prochain Conseil des ministres de l’éducation qui aura lieu le 26 novembre 2018, il y a une volonté d’avancer sur les points suivants :

-Une recommandation sur la reconnaissance mutuelle des diplômes de fin d’études de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur (adoption prévue au Conseil de novembre 2018) ;

-Une recommandation sur l'amélioration de l'apprentissage des langues (début des négociations sous Présidence autrichienne).

Actualités

Pas d'article dans la liste.