Sport

Durant cette présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne (PDCE BG), un texte fut adopté lors du le Conseil des Ministres "Education, Jeunesse, Culture et Sport" de l’UE qui s’est tenu à Bruxelles le 23 mai 2018.

Il s’agit des « Conclusions du Conseil et des représentants des gouvernements des États membres, réunis au sein du Conseil, sur la promotion des valeurs communes de l'UE par le sport ». Ces Conclusions soulignent que les valeurs du sport constituent la pierre angulaire de l'Union européenne, dont le projet s'est fondé sur les valeurs que ses États membres ont en commun. Ces  conclusions ont pour objectif de renforcer la compréhension mutuelle de la notion de valeurs communes entre les États membres, de développer le sentiment d'appartenance à l'Union européenne ainsi que, le cas échéant, de promouvoir ces valeurs en dehors de l'UE, tout en créant une base solide pour le dialogue entre les peuples par-delà les frontières européennes. Ces Conclusions invitent notamment les États membres à étudier et soutenir des initiatives et des actions visant à promouvoir le sport en tant que moyen de renforcer les compétences sociales, civiques et interculturelles des personnes, quels que soient leur âge, sexe ou origine. Pour ce faire, ils peuvent aider et encourager les pouvoirs locaux et régionaux en collaboration avec les clubs sportifs, les écoles, les organisations de jeunesse, ainsi que les organisations non gouvernementales.

Par ailleurs, le débat ministériel portait quant à lui sur « La commercialisation du sport d'élite et la durabilité du modèle sportif européen.». Ce débat s’est tenu en présence et avec la participation active du Président de l’UEFA, Monsieur M. Aleksander Ĉeferin.

Toutes les délégations ont souligné l'importance d'un dialogue structuré renforcé entre les gouvernements et les mouvements sportifs et l'échange de bonnes pratiques entre les États membres afin de relever les défis actuels dans le domaine du sport.

 

Dans son intervention, la Belgique a mis exergue que les autorités judiciaires, présentes au sein la plateforme nationale belge de « match fixing », pointent régulièrement les investissements étrangers dans nos structures et clubs sportifs comme un danger potentiels pour nos compétitions. Le système mis en place en Belgique sur l’octroi des licences (pour les clubs professionnels de football) permet d’éviter certaines dérives en termes de financement. Il en va de même pour la régulation instaurée via le « fair play financier » initiée par l’UEFA. Pour la Belgique, ce type de mécanisme devrait être renforcé et systématisé.

 

En point divers, la France a informé les ministres que les Jeux Olympiques représentent une occasion unique de célébrer l’unité européenne, de réfléchir à la façon d’améliorer l’efficacité de nos politiques sportives à l’échelon européen. C’est la raison pour laquelle Mme Flessel a souhaité inviter les ministres européens des sports à Paris le 31 mai 2018 à une réunion informelle. Lors de cette réunion, Mme Flessel a proposé à la signature des ministres des sports volontaires une déclaration pour une Europe du sport à l’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

 

Les ministres ont également reçu un rapide point d'information du représentant de l'UE au Conseil de fondation de l'AMA concernant la dernière réunion de l'AMA qui s’est tenue les 16 et 17 mai à Montréal. L'UE était représentée par BE, RO, PL et BG. Lors de cette réunion, il fut décidé notamment d’une augmentation de 8% du budget sur une base annuelle pour les 4 prochaines années. Cette proposition a été ratifiée et soumise au Comité de direction de l'AMA qui utilisera cette contribution pour élaborer une proposition budgétaire concrète et un plan financier.

 

 

 

Enfin, voici les principaux thèmes du « programme de travail » de la présidence autrichienne dans le secteur du sport :

La présidence autrichienne souhaite renforcer le principe de subsidiarité en rapprochant l'UE de ses citoyens, en recherchant des solutions communes dans la mesure du possible et surtout en mettant l'accent sur la valeur ajoutée européenne. Au sein du sport, la priorité sera accordée à la dimension économique du sport, de la santé, de la lutte contre le dopage et au suivi du volet sportif du programme Erasmus +.

Concernant les rencontres, la Présidence autrichienne a informé les délégations que la prochaine « Réunion des Directeurs généraux du sport de l’Union européenne » est prévue du 11 au 12 décembre 2018 à Vienne. La Conférence sur la dimension économique du sport se tiendra les 21 septembre 2018 à Vienne. Le Conseil des Ministres en charge du sport de la formation EJCS se tiendra le 26-27 novembre 2018.

Actualités

Pas d'article dans la liste.