Jeunesse

Union européenne: Présidences estonienne et bulgare

Pendant la Présidence estonienne, le Conseil Jeunesse a eu lieu le 20 novembre 2017

Corps européen de solidarité

Le Conseil a arrêté sa position (orientation générale) sur un projet de règlement relatif au corps européen de solidarité (CES).

Le règlement vise à renforcer la cohésion, la solidarité et la démocratie en Europe en offrant aux jeunes la possibilité de participer comme volontaire (bénévole), comme stagiaire ou comme salarié à des projets utiles dans toute l'Europe.

Le texte approuvé ouvre le CES aux jeunes âgés de 18 à 30 ans vivant dans un État membre de l'Union européenne, un pays en voie d'adhésion, candidat ou candidat potentiel, un pays de l'AELE ou de l'EEE, la Suisse ou un pays relevant de la politique européenne de voisinage.

 

Animation socio-éducative intelligente

Le Conseil a adopté des conclusions sur l'animation socio-éducative intelligente . Les conclusions soulignent qu'il importe de lancer des actions intelligentes et constructives afin de soutenir le développement de compétences numériques et d'outils sûrs permettant de prévenir et de gérer les risques de l'ère numérique pour les jeunes, mais aussi de leur donner les moyens d'agir à travers les médias et les technologies numériques, en vue de favoriser leur épanouissement personnel et d'en faire des citoyens actifs.

 

Les questions qui préoccupent les jeunes et les solutions possibles

Les ministres de la jeunesse ont tenu un débat d'orientation intitulé "Quelle suite ? Les questions qui préoccupent les jeunes et l'action qui pourrait être menée au niveau européen pour y répondre".

La présidence a souligné que le fait de soutenir et d'impliquer les jeunes est une question qui figure en bonne place dans l'ordre du jour politique actuel de l'Union européenne.

Certains des points évoqués au cours du débat ont été les suivants:

– un large éventail de questions revêtent une importance cruciale pour les jeunes. On citera à titre d'exemple les migrations et leurs effets sur les jeunes, un travail décent (emploi), une éducation de qualité, les défis que posent les médias sociaux et le monde en ligne, les problèmes de santé mentale et la lutte contre la radicalisation et l'extrémisme violent;

– le projet Erasmus + connaît un grand succès. Il convient de continuer à le maintenir et à le développer;

– de nouveaux moyens de consulter les jeunes - non seulement les jeunes qui sont affiliés à une organisation, mais aussi les jeunes défavorisés - doivent être mis en place. Une solution possible consisterait à recourir à la participation en ligne et aux médias sociaux;

– les deux principaux défis qui se posent à l'Union européenne sont la participation effective des jeunes et la citoyenneté active, d'une part, et l'emploi, d'autre part.

 

Divers

Nouveau récit sur l'Europe

Le Conseil a pris note des informations communiquées par la Commission, qui a présenté les résultats du projet "Nouveau récit sur l'Europe" qui touche à sa fin (doc. 13884/17).

 

Programme de travail de la prochaine présidence:

Le Conseil a pris note des informations communiquées par la délégation bulgare sur les grandes priorités de sa présidence dans le domaine de la jeunesse pour les six mois à venir. Ils axeront leurs travaux sur les points suivants:

– finalisation du Corps européen de solidarité;

– le rôle des jeunes pour ce qui est de renforcer la résilience et d'assurer l'égalité démographique;

– les jeunes, la paix et la sécurité.

Actualités

Pas d'article dans la liste.