Culture

Union européenne: Présidences estonienne et bulgare

Le Conseil des ministres européens de la culture et de l’audiovisuel s’est tenu à Bruxelles le mardi 21 novembre 2017.

 

Promotion de l'accès à la culture par des moyens numériques

Le Conseil a adopté des conclusions sur la promotion de l'accès à la culture par des moyens numériques (doc. 12980/17).

Dans ses conclusions, le Conseil reconnaît l'importance du passage au numérique pour le secteur culturel et souligne les possibilités offertes par les nouvelles technologies, notamment pour mieux cibler les publics existants et en toucher de nouveaux.

Afin que ce potentiel soit pleinement exploité, il encourage les organisations culturelles à s'ouvrir au développement des technologies numériques et à l'élargissement du public numérique et à faire de la dimension numérique une partie intégrante de leur fonctionnement. Parmi les moyens d'y parvenir, on citera la collaboration et l'échange de connaissances, d'informations et de bonnes pratiques ainsi que la collecte de données sur les publics numériques.

Il recommande aussi de tirer parti du fait que 2018 sera l'Année européenne du patrimoine culturel pour promouvoir l'accès du public au patrimoine numérique et améliorer la participation à la culture.

 

L'accès à la culture est l'une des principales priorités du programme de travail (2015-2018) du Conseil en faveur de la culture. Dans les conclusions, les États membres sont invités à se pencher sur la question de l'élargissement du public cible à l'aide de moyens numériques, y compris lors de la conception d'un nouveau programme de travail du Conseil en faveur de la culture.

 

Le rôle de la culture dans la construction de sociétés cohésives en Europe

En délibération publique, le Conseil a procédé à un échange de vues sur la manière dont la culture et les organisations culturelles peuvent contribuer à rendre les sociétés européennes plus cohésives.

D'une manière générale, les ministres sont convenus que les politiques culturelles sont de nature à renforcer le sentiment d'appartenance et la participation civique, permettant ainsi de bâtir des ponts et de faire face aux tendances dangereuses comme le populisme, le nationalisme et l'extrémisme. Ils ont plus particulièrement débattu des bonnes pratiques au niveau national et de ce qui peut être fait de manière conjointe au niveau européen afin de renforcer les activités nationales, ainsi que du rôle spécifique que jouent les organisations culturelles et les organisations responsables du patrimoine.

 

De nombreux ministres ont souligné le rôle que joue la culture pour inclure différents groupes et ont fait ressortir le potentiel que représentent la numérisation et les nouvelles technologies pour s'assurer que l'offre culturelle touche davantage de personnes. Les ministres ont été nombreux à convenir que l'Année européenne du patrimoine culturel qui se déroule cette année 2018 aura un rôle essentiel.

Certaines délégations ont également demandé plus d'ambition au niveau de l'UE, plaidant pour que des financements adéquats soient alloués à la culture au cours de la prochaine période budgétaire.

 

Divers

 

Sommet de Göteborg

 

Le directeur général chargé de l'éducation au Conseil de l'UE a communiqué aux ministres des informations sur les discussions qui ont eu lieu lors du sommet de Göteborg, le 17 novembre 2017. Il a plus particulièrement mentionné les discussions qui ont eu lieu pendant le déjeuner de travail des dirigeants, présidé par M. Donald Tusk, président du Conseil européen, qui ont porté sur les moyens d'intensifier les efforts de l'UE dans le domaine de l'éducation et de la culture.

Les dirigeants ont débattu d'idées concrètes destinées à faire avancer le programme de l'UE en matière d'éducation, telles que:

– l'intensification de la mobilité et des échanges pour les jeunes européens, notamment grâce à un projet Erasmus renforcé;

– la création d'un réseau d'universités européennes;

– une plus grande importance accordée à l'apprentissage des langues;

– la reconnaissance mutuelle des diplômes de l'enseignement secondaire;

– la promotion de la mobilité et de la participation des étudiants par l'intermédiaire d'une carte d'étudiant de l'UE.

 

Le débat sur l'éducation et la culture s'inscrit dans le cadre du programme des dirigeants, qui a été examiné par les membres du Conseil européen le 20 octobre 2017 et a recueilli un soutien unanime. L'objectif de ce programme de travail concret est d'orienter l'action de l'UE au cours des deux prochaines années.

 

Groupe des Amis de la présidence - Approche stratégique de l'UE dans le domaine des relations culturelles internationales

 

La présidence a communiqué des informations sur les travaux du groupe des Amis de la présidence concernant une approche stratégique de l'UE dans le domaine des relations culturelles internationales, qui a été élaborée afin de suivre les recommandations qui figurent dans les conclusions du Conseil adoptées par le Conseil EJCS en mai 2017. Le groupe des Amis de la présidence a été créé pour faire office de plateforme transsectorielle. 

 

 

(copie 1)

Programme de travail de la prochaine présidence

Le ministre bulgare de la culture, M. Boil Banov, a présenté le programme de la présidence bulgare pour le premier semestre de 2018 dans le domaine de l'audiovisuel et de la culture. Il a notamment mis l'accent en culture sur:

– l'adoption de conclusions du Conseil sur le patrimoine culturel;

– la poursuite des travaux du groupe des Amis de la présidence concernant une approche stratégique dans le domaine des relations culturelles internationales;

– la proposition de règlement modifiant le règlement (UE) nº 1295/2013 établissant le programme "Europe créative".

Actualités

Pas d'article dans la liste.