Grande Région :11ème Rencontres européennes des lycéens

La Direction des Relations internationales a organisé du 29 au 31 mars dernier les 11èmes Rencontres européennes des Lycéens dans le cadre de la Grande Région sur le thème de "L’interculturalité et le vivre ensemble".  Le ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles a ainsi accueilli 75 élèves et leurs accompagnateurs venus de Wallonie, du Luxembourg, d’Allemagne (Rhénanie-Palatinat et Sarre), ainsi que des académies du nord-est de la France (Reims, Nancy-Metz, Dijon, Besançon et Strasbourg).

Ces trois jours passés ensemble, pour des jeunes de toutes origines et d’horizons différents, avaient pour but de leur permettre de « vivre ensemble » sans préalablement se connaître, de découvrir une capitale belge, mais aussi européenne et multiculturelle, sous ses aspects historiques, sociaux, linguistiques et culturels.

Des activités avaient été prévues pour leur faire découvrir ce « vivre ensemble » sous diverses facettes :

· Une conférence-débat animée par le Centre Omar Khayam, qui leur a ouvert de nouvelles perspectives sur l’immigration et le phénomène des migrants : ils ont ainsi appris que la majeure partie des réfugiés dans le monde vit en Afrique ou en Asie, et non en Europe. Cet atelier leur a aussi permis de faire la différence entre clichés et préjugés, ainsi qu’à les identifier.

· Un Rallye découverte du quartier des Marolles, sous forme de jeu de piste, leur a permis, tout en découvrant le cœur historique de Bruxelles, d’en retracer l’histoire.

· Une visite du Parlement européen et du Parlementarium leur en a fait découvrir ses coulisses lors d’une session plénière, ainsi que le multilinguisme qui y est pratiqué : 24 langues officielles y sont parlées et traduites simultanément. Le Parlementarium retrace l’histoire de l’Union européenne depuis la 1ère guerre mondiale jusqu’à nos jours sous la forme d’une visite interactive.

· Trois ateliers avaient aussi été organisés au Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

 1. Interculturalité et éducation aux médias, par l’analyse de caricatures sur le thème des migrations (animé par le Conseil supérieur d’Education aux Médias).  Extrait : « Les animateurs nous ont fait découvrir, via l’usage de la caricature, comment les médias nous informent sur des thèmes comme celui des migrations » ;

 2. Histoire des réfugiés hier et aujourd’hui - la situation des réfugiés de nos jours (animé par la Cellule Démocratie ou Barbarie du MFWB).
Extraits : "La manière dont les gens voient les réfugiés et la peur ressentie restent les mêmes à travers les siècles (exemple de la migration des belges durant la guerre de 14-18)." ; "Nous avons défini différents types de migrations : saisonnière, économique, politique, climatique" ;

 3. L’interculturalité, le vivre ensemble et les migrations vues par les jeunes (animé par le Bureau international de la Jeunesse)
Extrait : "Nous avons creusé le sens du mot "culturel" afin de mieux nous forger une opinion sur la signification du mot "culturalité" et pour mieux comprendre les bases d’une société. Nous avons ensuite débattu sur les différents facteurs qui causent les migrations : la guerre, la famine, le manque de ressources, de travail… »

· Une visite guidée en bus de Bruxelles, en passant par les quartiers qui en font sa richesse : le quartier européen, le quartier « Art nouveau – art déco », le Heysel, et Schaerbeek et sa diversité.

· Un parcours BD, en équipe, dans le centre historique de Bruxelles, autour de la Grand-Place. Ce parcours historico-culturel, avait pour but de faire découvrir aux jeunes les trésors historiques du centre de Bruxelles, ainsi que de nombreuses fresques murales dessinées par les dessinateurs de BD eux-mêmes ou par des artistes, et de leur montrer ainsi un autre aspect de la diversité culturelle 

Le mot de la fin leur revient : "Cet échange interculturel nous a permis de développer une réflexion sur les enjeux de l’Union européenne dans un contexte de crise eurosceptique. La rencontre, dans la capitale européenne avec des lycéens de différents pays, a été très enrichissante culturellement pour nous tous. Nous avons noué des contacts avant de repartir chacun chez nous, notamment autour d’un cornet de frites, et certains d’entre nous ont pensent mettre sur pied un projet d’aide au développement qui aiderait au développement de communauté qui n’ont que l’émigration pour horizon ».

Actualités

Pas d'article dans la liste.