Présidences slovaque et maltaise

Lors du Conseil ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ du 21 novembre 2016 a été adopté :

 

-      une résolution du Conseil sur une nouvelle stratégie en matière de compétences pour une Europe inclusive et compétitive. Cette résolution est une réponse des ministres de l’éducation à la communication de la Commission de juin 2016 intitulée : Nouvelle stratégie en matière de compétences pour l’Europe. Cette nouvelle stratégie porte notamment sur des domaines tels que le développement des compétences, la reconnaissance mutuelle des qualifications, le potentiel de l'économie numérique ou encore la nécessité de soutenir les initiatives relatives à l’apprentissage tout au long d’une vie;

-      des conclusions sur la prévention de la radicalisation conduisant à l'extrémisme violent. Ce texte vise notamment à encourager la coopération entre les établissements d'enseignement et de formation, les communautés locales, les administrations locales et régionales, les parents, la famille au sens large, les acteurs dans le domaine de la jeunesse, les bénévoles et la société civile afin d'accroître l'intégration et de renforcer le sentiment d'appartenance et d'identité positive ; à élargir les compétences des enseignants, éducateurs et autres membres du personnel enseignant en la matière ; à se pencher, avec le soutien de la Commission européenne et des agences européennes concernées, sur l'utilisation d'internet à des fins de radicalisation conduisant au terrorisme et au recrutement ; ou encore à poursuivre l'élaboration de programmes de déradicalisation, de désengagement et de réhabilitation pour les combattants de retour dans leur pays d'origine, en particulier les combattants terroristes étrangers, leurs familles et les mineurs.

-      une recommandation relative à des parcours de renforcement des compétences: de nouvelles perspectives pour les adultes, dans le cadre de la « garantie de compétences » proposée par la Commission. Cette recommandation vise à offrir la possibilité d'acquérir un éventail d'aptitudes, de connaissances et de compétences en adéquation avec le marché du travail, et ce tout en permettant une participation active à la société aux adultes peu qualifiés, travailleurs et non travailleurs, non couverts par la « garantie jeunesse ».

 

Le débat ministériel s’est porté sur le fait de « valoriser et de développer les talents chez les jeunes » dans le domaine de l’éducation et de la formation. 

 

En point « divers », le Conseil des ministres ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ a pu prendre connaissance de la note d’information fournie par la délégation française sur le projet de carte européenne d'étudiant. Ce projet a pour principaux objectifs de mieux exploiter les possibilités offertes par le programme Erasmus+ et de renforcer les possibilités de mobilité de l’étudiant dans l’espace européen de l’enseignement supérieur, mais également de permettre la reconnaissance de l'identité et du statut étudiants en faveur d’une meilleure inclusion sociale en Europe. La France a l'intention de proposer ce projet de carte européenne d'étudiant aux 47 pays membres de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (EHEA) comme l'une des priorités à adopter lors de la prochaine conférence ministérielle de Bologne, qui sera organisée par la France en 2018. La Commission européenne a apporté son soutien ce projet.

 

Le programme dans le domaine de l’éducation et de la formation de la présidence maltaise portera sur:

            -l’apport des ministres de l’éducation au Semestre européen ;

           -l’adoption de conclusions du Conseil sur l’inclusion dans la diversité en vue de parvenir à un haut niveau  d’éducation de qualité pour tous ;

            -la nouvelle stratégie en matière de compétences pour l’Europe, avec :

            - la révision possible de la recommandation du Conseil sur le cadre européen des certifications (CEC) ;

          - la continuation des discussions sur la révision de la recommandation concernant Europass.

Lors du Conseil ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ du 17 février 2017 devraient être adoptées des conclusions sur l’inclusion de la diversité en vue de parvenir à un haut niveau d’éducation de qualité pour tous. Un message des ministres de l’éducation devrait aussi être donné dans le cadre du Semestre européen en vue du Sommet européen de printemps.

Lors du Conseil ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ du 22 mai 2017 pourrait être adoptée une révision de la recommandation du Conseil sur le cadre européen des certifications (CEC). La révision concernant la recommandation Europass ne sera pas finalisée sous Présidence maltaise car elle est négociée également avec le Parlement européen.

 

Actualités

Pas d'article dans la liste.