France et Belgique unies contre la radicalisation des jeunes

En marge du Conseil des Ministres de la Jeunesse  de l’Union Européenne qui s’est tenu ce lundi 30 mai, les trois Communautés, française, flamande et germanophone de Belgique et la France se sont associées pour signer une déclaration commune visant à renforcer la prévention de la radicalisation dans les politiques de jeunesse.

Les Ministres de la Jeunesse des entités fédérées, Isabelle Simonis pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Sven Gatz pour la Communauté flamande,  Isabelle Weykmans pour la Communauté germanophone et le Ministre français en charge de la Jeunesse, Patrick Kanner, se sont engagés à renforcer leur collaboration et à promouvoir les effets inclusifs, émancipateurs et préventifs des politiques de Jeunesse pour contrer la radicalisation et les extrémismes violents. « La concertation est essentielle pour confronter les différentes réalités sociales mais aussi partager les expériences de terrain » souligne la Ministre germanophone, Isabelle Weykmans.   

Persuadés que la réponse politique ne peut être uniquement répressive, les Ministres ont décidé d’échanger sur les bonnes pratiques visant notamment à renforcer la capacité des professionnels de terrain en matière d’éducation aux médias, d’accompagnement des jeunes, de dialogue interculturel, de liberté d’expression et de citoyenneté. « A côté du volet répressif, l’autre enjeu de taille pour lutter contre la radicalisation et les extrémismes se situe en amont, dans la prévention et le projet de société porté et proposé aux citoyens et aux jeunes européens », précise la Ministre francophone, Isabelle Simonis. 

Une première réunion de coordination entre les différentes administrations sera organisée dans le courant du second semestre 2016. « Il faut inciter les jeunes à s’engager dans leur milieu de vie. Au travers des politiques de Jeunesse, nous les aidons à s’épanouir et à développer une identité positive. De cette façon, les jeunes peuvent s’impliquer dans la vie de leur quartier ce qui a pour effet une moins grande tentation pour la radicalisation » ajoute le Ministre flamand, Sven Gatz.

Pour rappel, cette déclaration commune fait suite à une première rencontre entre Isabelle Simonis et Patrick Kanner qui s’est tenue le 23 novembre dernier en marge du précédent Conseil des Ministres de la Jeunesse de l’Union Européenne.  « Il est particulièrement important que les trois Communautés de Belgique et la France parlent d’une seule voix pour promouvoir un discours d’inclusion et de prévention », conclut le Ministre Français, Patrick Kanner. 

 

Plus d’infos ?

Stéphanie WILMET, porte-parole d’Isabelle Simonis : +32 479 44 25 36

Mélanie BRANCO, conseillère presse de Patrick Kanner : +33 (0)1 49 55 34 00

Eva VANHENGEL, Woordvoerder van Sven Gatz :   +32 476 51 21 07

Guido THOME, Berater Pressereferent : +32 (0)87/59 64 28

Actualités

Pas d'article dans la liste.