l’Espace européen de l’enseignement supérieur (EEES)

Les ministres européens renouvellent la vision pour l’Espace européen de l’enseignement supérieur

Les ministres en charge de l’enseignement supérieur des 47 pays membres de l’Espace européen de l’enseignement supérieur (EEES) et les délégués des principales organisations européennes et internationales représentant les parties prenantes de l’enseignement supérieur se sont réunis les 14 et 15 mai à Erevan afin de définir les priorités futurs et renouveler leur vision quant à l’EEES. Si le Processus de Bologne, initié en 1999, a permis d’harmoniser les systèmes d’enseignement supérieur en Europe, de faciliter la mobilité des étudiants et des professeurs, d’accroitre la qualité des programmes, de renforcer les coopérations entre établissements d’enseignement supérieur, de favoriser les synergies entre enseignement supérieur et recherche, de soutenir un enseignement supérieur centré sur l’étudiant, d’inclure cet enseignement supérieur dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, il demeure des disparités assez importantes entre pays quant à la mise en œuvre du Processus de Bologne.

 

C’est pourquoi, les ministres se sont engagés à travailler sur trois axes prioritaires :

- développer la qualité et la pertinence de l’enseignement supérieur ;

- permettre une meilleure insertion professionnelle des diplômés tout au long de leur vie ;

- rendre les systèmes d’enseignement supérieur plus inclusifs.

 

Par ailleurs, considérant les défis majeurs auxquels fait face l’Europe (crise économique et sociale continue, taux de chômage élevé, marginalisation croissante des jeunes, changements démographiques, phénomènes d’extrémisme et de radicalisation, etc.), les ministres ont souhaité rappeler le rôle essentiel de l’enseignement supérieur et donc la nécessité de garantir un financement public adéquat. Enfin, les ministres ont accueilli la Biélorussie comme nouveau membre de l’EEES. Cependant, compte tenu des sérieux enjeux quant aux valeurs fondamentales de l’EEES, une feuille de route a été décidé par les ministres européens qui devra être suivie par les autorités biélorusses et dont la mise en œuvre sera évaluée par le Groupe de suivi de Bologne.

 

Le Communiqué ministériel ainsi que les documents de la conférence sont disponibles sur : http://www.ehea.info/news-details.aspx?ArticleId=386. La version française sera prochainement publiée sur : http://www.enseignement.be/eees.

Actualités

Pas d'article dans la liste.