Union européenne

Sous présidence italienne, les ministres des États de l’Union européenne en charge du sport se sont réunis à Bruxelles le 25 novembre 2014. Lors de ce Conseil ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ , des conclusions sur  le sport comme facteur d’innovation et de croissance économique » ont été adoptées. Celles-ci mettent en avant l'importance de la recherche et de l'innovation dans le sport et ses effets bénéfiques sur d'autres secteurs de l'économie, ainsi que le potentiel du sport en matière de création d'emplois. Elles invitent les États membres, les parties prenantes et la Commission à prendre des initiatives diverses pour encourager ces deux aspects (recherche et innovation). L’accent est mis de manière plus spécifique sur le besoin de promouvoir les groupements transsectoriels ou transfrontaliers, réunissant des administrations locales, des universités, des centres de recherche, des entreprises et des organisations sportives, et de favoriser la création d'un environnement propice à la recherche et au développement de produits basés sur le sport. Les retombées positives de l'innovation vont dans les deux sens : le sport profite des avancées enregistrées dans d'autres secteurs et les innovations liées au sport peuvent avoir d'importants effets d'entraînement. Dans ses conclusions, le Conseil a invité aussi les États membres à recourir aux programmes et aux fonds de l'Union européenne.

Ce Conseil a tenu également un débat d'orientation en séance plénière sur les mesures qui pourraient être prises pour promouvoir le sport et l'activité physique chez les enfants en âge scolaire. Le plan de travail de l'Union européenne en faveur du sport 2014-2017, prévoit l'élaboration de recommandations visant à encourager l'éducation physique à l'école et à encourager la coopération avec le secteur du sport, les autorités nationales, les pouvoirs locaux et le secteur privé. L’objectif de ce débat était aussi, dès lors, de contribuer à ce travail préparatoire.

 

 

 

 

Le programme dans le domaine du sport de la présidence actuelle:

-    s’axera sur la mise en place du plan de travail 2014-2017 de l’Union européenne en matière de sport;

-    développera le rôle des sports de masse dans l'amélioration de la situation en matière d'emploi des  jeunes;

-    encouragera la pratique du sport par le plus grand nombre et un mode de vie actif dans toutes les tranches de la population dans le prolongement de la recommandation HEPA (Health-Enhancing Physical Activity);

-    favorisera les progrès réalisés en vue de la ratification de la convention du Conseil de l'Europe sur la manipulation de compétitions sportives;

–    continuera le travail sur la lutte contre le dopage. Veillera à ce que les États membres coopèrent et se coordonnent efficacement pour que l’Europe reste une voix forte auprès de l’Agence mondiale antidopage (AMA).  

Le Conseil ‘éducation, jeunesse, culture et sport’ aura lieu le 19 mai 2015. Un débat d’orientation devrait porter sur « l’activité physique comme facteur essentiel de l’éducation de qualité, et ce à tous les niveaux d’enseignement ».

Actualités

Pas d'article dans la liste.